Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 16:16

Suite à la publication du rapport sur la politique du logement de l’IGF*, l’Igas** et le CGEDD***, la CNL dénonce les mesures préconisées et appelle à un réengagement de l’Etat en faveur des aides à la pierre.

Le rapport d’inspection publié ce jour fait état d’un certain nombre de propositions afin de lutter contre la crise actuelle du logement.

Pour la CNL, ces préconisations vont à l’encontre des intérêts des habitants, et notamment les plus modestes.

Le rapport souhaite revoir les critères d’attribution des aides personnelles au logement ou mettre fin au rattachement des étudiants allocataires au foyer fiscal de leurs parents.

Or, c’est une réforme totale des aides au logement qui est nécessaire.

Depuis la fin des années 70 et la réforme Barre, la CNL dénonce l’effet inflationniste des APL sur les loyers et le désengagement de l’Etat en faveur des aides à la pierre. C’est pourtant l’unique solution pour permettre, durablement, un niveau de loyer accessible à tous. Il est inconcevable d’imaginer la suppression des aides à la pierre alors qu’il manque 250 000 logements sociaux en France.

Concernant les aides aux bailleurs privés, et notamment la loi Pinel, la CNL propose de réduire la réduction d’impôt à 0% sans aucune contrepartie, et de réorienter l’argent public vers la construction de logements sociaux.

La CNL demande :

  • La construction de 250 000 logements véritablement sociaux par an.

  • La revalorisation de 25 % des aides personnelles et la prise en compte dans le calcul de la totalité du coût des charges locatives.

  • L’abrogation de la loi Boutin.

  • La mise en place d’un véritable service public du logement, de l’énergie et de l’eau.

* Inspection générale des finances

** Inspection générale des affaires sociales

***Conseil général de l’environnement et du développement durable

Partager cet article

Repost 0
Published by cnl.pantin.over-blog.com - dans communiqués nationaux
commenter cet article

commentaires