Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 12:07

Le décret d’application sur l’encadrement des loyers vient d’être publié au journal officiel et sera mis en place à Paris au 1er août. Pour la CNL, cette mesure se base sur des niveaux de loyers surévalués et risque de faire augmenter les loyers les plus bas. Garantir l’accès au logement pour tous ne se fera qu’avec une baisse des loyers généralisée à l’ensemble du territoire.

La CNL est favorable à une régulation des loyers, cependant, elle s’est toujours opposée à celle proposée par la loi Alur.
Mettre en place un encadrement se basant sur les loyers actuels, à Paris, comme dans le reste de la France, revient à graver dans le marbre des prix déjà surélevés.

De plus, cette mesure risque de faire augmenter les loyers les plus bas : premiers touchés, les ménages modestes et les jeunes !

De plus la collecte des données ne serait non pas effectuée par des observatoires - grâce aux informations des agences immobilières - mais directement via la feuille d’imposition des propriétaires. Ainsi, les renseignements seraient fiables et gérés par un organisme public.

Pour la CNL, il est indispensable de baisser les loyers sur l’ensemble du territoire avant de mettre en place un quelconque encadrement.

La CNL demande :

  • La baisse des loyers sur tout le territoire, dans tous les secteurs locatifs.

  • La construction de 250 000 logements véritablement sociaux par an.

  • La revalorisation de 25 % des aides personnelles et la prise en compte dans le calcul de la totalité du coût des charges locatives.

  • L’arrêt des expulsions locatives, des coupures d’énergie et de fourniture d’eau.

  • L’abrogation de la loi Boutin.

Retrouvez la pétition en ligne « Stop à l’augmentation des charges » sur www.change.org et toutes les informations complémentaires sur www.lacnl.com.

Partager cet article

Repost 0
Published by cnl.pantin.over-blog.com - dans communiqués nationaux
commenter cet article

commentaires