Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 09:00

Locataires, l’Etat n’a plus d’argent, débrouillez-vous entre vous. Tel est le message adressé par le gouvernement depuis l’annonce de la mise en place du Fonds national des aides à la pierre (Fnap). Cette orientation politique scandalise la CNL qui restera mobilisée tant que les locataires du parc social seront sacrifiés au profit du désengagement de l’Etat

Le gouvernement ne réussira pas son coup ! Pour la CNL, la mise en place du Fnap est une réforme inacceptable compte-tenu de la menace qu’elle fait peser sur l’avenir du logement social en France !

Messieurs les représentants du gouvernement, les locataires ne sont pas dupes. La mise en place du Fnap est un enterrement de la solidarité nationale. Pire encore, elle fait courir à terme le risque d’une disparition pure et simple des aides à la pierre.

Les locataires actuels du parc social n’ont pas à payer pour les constructions sociales de demain ! Nous ne pouvons laisser l’Etat se désengager du logement social sans rien faire ! Non, les 1,8 million de demandeurs d’un logement social ne se débrouilleront pas avec les 11 millions qui y résident actuellement. C’est pourquoi la CNL demande l’abandon de ce fonds.

Il est indispensable que les locataires et leurs associations, les organismes Hlm et leurs fédérations, continuent leur mobilisation pour faire entendre leur opposition

Elle demande au Président de la République de tenir ses engagements de doubler les aides à la pierre et porter celles-ci à 1 milliard d’euros d’ici 2017 pour renforcer et garantir la construction locative sociale.

La CNL demande :

  • Le gel immédiat, voire la baisse des loyers sur tout le territoire, dans tous les secteurs locatifs.
  • La construction de 250 000 logements véritablement sociaux par an.
  • La revalorisation de 25 % des aides personnelles et la prise en compte dans le calcul de la totalité du coût des charges locatives.
  • L’arrêt des expulsions locatives, des coupures d’énergie et de fourniture d’eau.
  • L’abrogation de la loi Boutin.

Partager cet article

Repost 0
Published by cnl.pantin.over-blog.com - dans communiqués nationaux
commenter cet article

commentaires