Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 15:35

Le 15 mars marque la fin de la trêve hivernale. Les expulsions sans relogement vont reprendre, jetant des milliers de familles à la rue. Face à cette pratique intolérable, la CNL organise une semaine d’initiative du 3 au 10 mars, avec pour temps fort : un grand rassemblement parisien, le 10 mars, à 14h30, Place de la Bastille.



Une précarité généralisée

Avec le développement du chômage, le pouvoir d’achat attaqué de toute part, la flambée des loyers, des charges et des prix de l’énergie, le logement devient une source d’inquiétude grandissante. Nombreuses sont les familles qui vivent dans l’angoisse permanente de perdre leur logement, leurs revenus ne permettant plus de faire face. Et cette peur devient de plus en plus réalité. Les contentieux locatifs en 2010 ont atteint leur plus haut niveau avec plus de 158 000 cas. Les décisions de justice ont suivi la même évolution avec plus de 114 000 décisions au total, dont 109 160 pour des loyers impayés. Les expressions du mal-logement se sont diversifiées et renouvelées donnant au phénomène une ampleur nouvelle et préoccupante.



Une politique répressive

Réduction par trois des délais d’expulsion, remise en cause du maintien dans les lieux, abaissement des plafonds de ressources : autant de mesures qui montrent clairement la volonté gouvernementale de rendre le statut de locataire de plus en plus précaire. Les reculs sont importants et désastreux, avec notamment la baisse des aides à la construction des logements sociaux et des allocations logement.



Une mobilisation indispensable

Face à cette situation intolérable, il faut agir dès maintenant pour que le logement devienne une priorité nationale, et que cessent les expulsions. C’est pourquoi la Confédération Nationale du Logement organise une semaine d’action du 3 au 10 mars. Le temps fort de cette mobilisation aura lieu le 10 mars prochain, lors d’une grande manifestation parisienne à 14h30, Place de la Bastille. Des rassemblements sur tout le territoire seront également organisés.



La CNL appelle ses militants, ses organisations, les usagers du logement et plus largement les citoyens à participer activement aux initiatives prévues. Il ne faut pas se résigner. Continuons le rassemblement le plus large possible pour contrer la politique actuelle du logement.



La CNL demande :

L’arrêt de toutes les saisies, expulsions, coupures d’eau, de gaz et d’électricité.

Le gel des loyers et la maîtrise des charges.

La réévaluation de 25 % des aides au logement.

La construction de 250 000 logements locatifs véritablement sociaux par an.

L’arrêt de toutes les saisies, expulsions, coupures d’eau, de gaz et d’électricité.

L’abrogation de la loi Boutin.

Un véritable service public de l’Energie.



Partager cet article

Repost 0
Published by cnl.pantin.over-blog.com - dans communiqués nationaux
commenter cet article

commentaires