Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 15:53

 

Le 2 octobre se tenait le conseil d'administration de Pantin Habitat.

Le président B. KERN a proposé une augmentation de 1,97 % pour 2013, après les 1,92 % d'augmentation votés en 2012. Comme l'année dernière, il s'agit de se conformer au protocole CGLLS.

 

Nous espérons qu'avec un changement de gouvernement, l'Etat va changer de politique en matière de logement, notamment de logement social. Plusieurs mesures annoncées sont positives :

  • l'encadrement des loyers à la re-location,

  • la mise à disposition de terrains de l'Etat pour la construction de logements sociaux,

  • les 25 % de logements sociaux dans les villes de + de 3 500 habitants dans les bassins de peuplement de + de 50 000 habitants et l'augmentation des amendes pour les villes qui ne s'y conforment pas

  • l’augmentation de de 20 % des financements consacrés au logement et à l'égalité des territoires

  • l'aide à la pierre passant de 450 à 500 millions d'euros.

Mais les besoins sont tellement importants et la conjoncture est telle que ces premières mesures ne suffiront pas à elles seules à renverser la situation et à répondre à l'immensité des besoins.

 

Pour notre part, représentants CNL des locataires, nous avons voté contre l'augmentation des loyers : le taux d'effort des ménages ne cesse d'augmenter et les foyers modestes et moyens ont de plus en plus de mal à faire face aux dépenses contraintes et aux dépenses obligatoires.

 

Le gouvernement Ayrault a décidé d’indexer les aides personnalisées au logement sur l'indice de référence des loyers, alors qu'en 2011, le gouvernement de droite avait décidé de geler la revalorisation des APL, faisant peser sur les plus pauvres une part des augmentations de loyers. Pour les foyers très modestes, l'augmentation de loyer sera donc en partie compensée par les APL. Mais l'augmentation des charges, elle, ne sera pas compensée. Cet été, le gouvernement a accepté une augmentation de 2 % du gaz, en plus de l'augmentation de 2 % en avril. Les tarifs sociaux de l'électricité et du gaz sont accordés au compte goutte, et ils ne bénéficient pas à tous les foyers dans le besoin. Quant aux foyers avec des revenus intermédiaires, la hausse ne sera pas compensée puisque les salaires et les pensions ne sont pas revalorisés dans les mêmes proportions.

 

En conclusion, nos trois administrateurs CNL ont voté contre cette augmentation des loyers pour 2013. La représentante de la CGL, elle, a voté l'augmentation.

Partager cet article

Repost 0
Published by cnl.pantin.over-blog.com - dans activité CNL Pantin
commenter cet article

commentaires