Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 09:06

VENEZ NOMBREUX A LA MANIFESTATION POUR EXPRIMER VOTRE REFUS DES EXPULSIONS


Dès le 15 mars, fin de la trêve hivernale, des milliers de familles vont être expulsées de leur logement.

 

Les familles, victimes de la crise économique, avec des millions de sans emplois ou des revenus insuffisants (petites retraites, bas salaires, minima sociaux), sont accablées par le coût du loyer, des charges, et de l’énergie. De plus en plus de ménages, surtout les plus modestes, consacrent plus de la moitié de leur revenu à la charge logement. Les plans d’austérité du gouvernement à répétition ne font qu’aggraver cette situation.

 

L’expulsion, un moyen moyenâgeux

Jeter une famille à la rue est injuste, c’est encore plus injuste pour les enfants. Peu leur importe la peur des familles de voir jaillir au petit jour l’huissier, l’officier de police judiciaire et le serrurier pour les jeter dehors de leur logement. Peu leur importe le traumatisme apporté à la famille, aux enfants, peu leur importe les conséquences immédiates pour tout simplement survivre. Alors que dans le même temps, certains vivent dans l’abondance, se vautrent dans la luxure et se voient couvrir de cadeaux et d’exonérations fiscales par le gouvernement.

 

La machine à expulser mise en place par les gouvernements Sarkozy

La loi Boutin a réduit par trois les délais d’expulsion qui permettent de trouver des solutions pour les familles. La remise en cause du maintien dans les lieux, l’abaissement des plafonds de ressources avec l’objectif de pousser les gens hors du logement social et ainsi masquer l’échec de la politique du logement des gouvernements Sarkozy complètent ce dispositif.

 

Refusons l’injustice, exigeons une autre politique

La CNL entend s’opposer avec tous ceux qui le souhaitent à ces nouvelles vagues d’expulsions en organisant une semaine d’action du 3 au 10 mars 2012. Ensemble faisons entendre notre refus d’une société à deux

vitesses, notre volonté d’en finir avec ce système moyenâgeux qui est l’expulsion.

 

SAMEDI 10 MARS à 14 h30

Place de la Bastille

NON AUX EXPULSIONS !

 

NOUS EXIGEONS

- L’arrêt des expulsions et des saisies

- Le gel des loyers et la maîtrise des charges

- La réévaluation de 25 % des aides aux logements

- Respect et amélioration de la loi DALO et de la loi de réquisition

- Préservation du 1% logement et de la ressource du livret A

- L’abrogation de la loi Boutin

- La construction de 250 000 logements véritablement sociaux par an

Partager cet article

Repost 0
Published by cnl.pantin.over-blog.com - dans communiqués nationaux
commenter cet article

commentaires