Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 16:18

Une proposition de loi sur la sécurité dans les transports en commun est actuellement en discussion à l’Assemblée nationale. La CNL, en tant qu’association agréée de consommateurs, tient à exprimer ses réserves sur certaines des mesures proposées et s’oppose à la mise en place d’une « redevance de sûreté ».

Consciente que les transports en commun constituent des cibles potentielles d’attaques terroristes, la CNL appelle cependant à la vigilance face aux dérives que pourraient engendrer cette proposition de loi.

En effet, permettre aux agents de sûreté de la SNCF et de la RATP de procéder à des fouilles de bagages et des palpations, peut porter atteinte aux libertés individuelles et publiques des usagers.

De plus, la CNL s’inquiète du risque de stigmatisation d’une certaine tranche de la population, contraire au message d’unité véhiculé par le gouvernement. Autrement dit, la CNL craint que les « délits de faciès » se multiplient.

Enfin, la CNL est fermement opposée à la création d’une redevance pour financer ces mesures sécuritaires dans les transports collectifs.

C’est à l’Etat d’assurer et d’assumer la sécurité des citoyens sur son territoire, et non pas aux usagers de payer pour une taxe supplémentaire, le coût des transports en commun étant déjà prohibitif pour de nombreux usagers.

Partager cet article

Repost 0
Published by cnl.pantin.over-blog.com - dans communiqués nationaux
commenter cet article

commentaires