Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 19:40

 

Conseil d'administration de Pantin Habitat du 13 octobre 2011

 

Monsieur le Président,

Madame la Directrice,

Mesdames et Messieurs les administrateurs,

 

Le Conseil d'administration de Pantin Habitat nous propose de voter une augmentation des loyers en masse de 1,92 % pour l'année 2012.

Pour mémoire, l'année passée, l'Office a augmenté les loyers de 1,48 %, ie au-delà des 1% préconisés par le Préfet.

La note d'accompagnement est claire : il s'agit de se conformer au protocole CGLLS.

Pour notre part, représentants CNL des locataires, nous voterons contre cette augmentation. Même si celle-ci est moins élevée que l'indice des prix à la consommation, cet indice ne reflète en rien la situation des ménages dont le pouvoir d'achat est en régression constante. L'indice des prix à la consommation sert dans le calcul de l'augmentation des loyers, mais ce n'est pas un indice du coût de la vie.

Au cours des derniers mois, l'électricité, le gaz, l'essence, les transports, les produits alimentaires de base, etc. tout a augmenté. Les ménages populaires, qui mobilisent leurs ressources sur les dépenses essentielles, subissent une augmentation du coût de la vie bien supérieure à 2,2 %.

Les salaires et les pensions, notamment les pensions de retraite, stagnent. Pour mémoire, il n'y a pas eu de revalorisation du SMIC au 1er août cette année, ce qui aurait permis d'augmenter le pouvoir d'achat, et la revalorisation des pensions de retraites de 2 % ne compense pas la trop faible revalorisation de 2010.

Dans le rapport annuel de gestion de Pantin Habitat présenté en juin 2011, Madame CHARRA soulignait que les impayés s'élevaient à 1,9 %, soit 1 % au dessus des chiffres moyens des autres offices. Le protocole CGLLS impose de réduire ce taux. Madame CHARRA reconnaissait que dans le contexte économique actuel, il était très peu vraisemblable d'y parvenir. Effectivement, les impayés sont un baromètre de la situation sociale générale. Il existe des mauvais payeurs, mais dans leur grande majorité, les locataires font tout pour payer leur loyer. Quand ils ne le font plus, c'est qu'ils se trouvent dans des situations désespérées. En faisant peser une augmentation de 1,92 % des loyers cette année, augmentation qui peut paraître indolore pour les catégories socio-professionnelles moyennes, on pèse durement sur les catégories sociales en difficulté, les travailleurs pauvres, les retraités, les personnes qui vivent avec les minima sociaux, celles qui ont de petits salaires.

Quant à l'argument selon lequel l'augmentation des loyers permettrait d'accroître la maintenance et donc la satisfaction des locataires, je souhaite faire deux observations.

Premièrement, l'année dernière, le prévisionnel de l'entretien courant était de 1,114 M d'euros et seuls 0,571 M d'euros ont été utilisés. C'est aussi vrai pour le gros entretien où il était prévu une ligne budgétaire de 2,448 M €, et où seulement 1,389 M € ont été employés. Il n'y a donc pas de nécessité absolue à augmenter les loyers si ces lignes de crédit ne sont pas totalement utilisées en cours d'exercice.

Deuxième observation : nous, association de locataires, sommes de plus en plus souvent interpellées sur l'entretien courant qui se dégrade partout. Je ne reviendrai pas sur le débat du CA du 30 juin, mais certains choix de gestion commencent à avoir des effets négatifs sur l'entretien courant et même sur le gros entretien. Au quotidien, dans beaucoup de résidences, les locataires se plaignent d'une dégradation générale. Je doute qu'ils adhèrent à l'argument selon lequel il faudrait en plus augmenter leurs loyers.

En conclusion, nos trois administrateurs CNL voteront contre cette augmentation des loyers pour 2012.

 

Caroline ANDREANI

Clémence RIMLINGER

Monique LEVY 

AdministratriceS CNL

Repost 0
Published by cnl.pantin.over-blog.com - dans activité CNL Pantin
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 11:02

Le 13 décembre dernier, les administrateurs CNL se sont rendus au premier conseil d’administration de Pantin Habitat depuis le renouvellement des représentants des locataires.

 

A l’ordre du jour de ce premier CA, l’élection des représentants des locataires au bureau du CA de Pantin Habitat (Caroline ANDREANI), et à la commission d’attribution (Clémence RIMLINGER).

 

On été abordés ensuite le rapport de la Mission interministérielle d’inspection du logement social (MIILOS) pour la période 2005-2010 et le budget 2011 de Pantin Habitat.

 

Le rapport de la MIILOS établit un panorama des missions accomplies par Pantin Habitat, pointe les dysfonctionnements quand il y en a, et donne un avis sur la gestion de l’office. Exceptées quelques remarques générales relevant de la gestion, la MIILOS conclue au bon fonctionnement de l’office et au respect de ses missions de logement social.

 

Concernant le budget 2011, le Président de Pantin Habitat a expliqué qu’il s’agissait d’un « budget contraint ». Il a félicité la directrice de Pantin Habitat pour la remise en ordre du fonctionnement de l’Office.

 

En clair, seules les dépenses obligatoires et urgentes sont budgétées. Les travaux non obligatoires, comme certains travaux d’aménagement demandés par les locataires âgées ou handicapés, ne seront pas réalisés à la charge de l’Office (sauf si ces personnes sont reconnues comme handicapées et que les travaux peuvent être pris en charge par des organismes comme la Cotorep).

 

Les augmentations des loyers en masse sont établies à 1,48 %, alors que le Préfet préconise de ne pas dépasser 1 % d’augmentation. Les représentants de la CNL avaient voté contre ces augmentations au CA de novembre 2010. En cohérence avec ce vote, les représentants de la CNL se sont abstenus lors du vote du budget. Tous les autres membres du CA ont adopté le budget.

 

CA.

Repost 0
Published by cnl.pantin.over-blog.com - dans activité CNL Pantin
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 10:09

LA CNL REMERCIE LES LOCATAIRES

QUI ONT VOTE POUR SA LISTE AU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE PANTIN HABITAT

 

Les résultats des élections au conseil d’administration de Pantin Habitat confortent la représentativité de la CNL. Nous remercions les 765 locataires qui nous ont apporté leur soutien.

 

Résultats des élections au conseil d’administration de Pantin Habitat

  

2010

Rappel 2006

Inscrits

4 961

Inscrits

4 943

Votants

1 237

soit 24,93 %

Votants

1 778

soit 35,97 %

Exprimés

990

Exprimés

1 749

CNL

765

soit 77,23 % (3 élus)

CNL

1 120

soit 64,04 % (2 élus)

CGL

225

soit 22,73 % (1 élu)

CGL

273

soit 15,61 % (0 élu)

 

CLCV

356

soit 20,35 % (1 élu)

 

Les  3 élues de la CNL sont Caroline ANDREANI, Clémence RIMLINGER et Monique LEVY.

Par rapport au dernier scrutin, la CNL progresse en pourcentage et gagne un siège.

Nous regrettons que plus de 234 votes aient été invalidés, parce que les enveloppes n’étaient pas signées, et parce que des professions de foi ont été utilisées au lieu des bulletins ; 234 locataires de bonne foi ont ainsi été exclus du vote : cela n’ est pas normal.

Nous demanderons au prochain scrutin, que Pantin Habitat utilise un système de vote plus compréhensible et plus simple, comme cela a été fait dans d’autres offices.

Les votants des deux listes se retrouvent pour condamner l’abominable loi Boutin, et pour exiger le blocage des loyers. Les militants de la CNL ont déployé toute leur énergie pour informer des conséquences néfastes de cette loi. Ils ont récolté des centaines de signatures sur la pétition qu’ils ont initiée.

Nous continuons à faire signer la pétition contre la hausse des loyers de 2 % en masse décidée par Pantin Habitat pour 5 ans à partir de janvier 2011, et nous demandons à être reçus par la direction de Pantin Habitat pour porter ces signatures.

 

Actuellement, l’Etat et le gouvernement insinuent que de nombreux locataires riches habitent en HLM au détriment de familles défavorisées.Pousser au départ des ménages aux revenus corrects ne résout en rien le manque criant de logements sociaux. L’Etat et les collectivités doivent de financer la construction des logements, plutôt que de favoriser la construction privée et la spéculation immobilière. Autrement, nous allons vers une société d’apartheid sociale.

Nous préférons agir pour une société solidaire où le droit à un logement correct et accessible soit une réalité pour tous. C’est pourquoi nous continuons à défendre le logement social, à demander la création d’un service public de l’habitat et du logement, et d’exiger la construction de 180 000 logements locatifs sociaux par an, seule mesure qui permettra de résoudre la crise du logement en France.

 

Pour vous défendre, pour défendre le logement social, rejoignez la CNL.

Repost 0
Published by cnl.pantin.over-blog.com - dans activité CNL Pantin
commenter cet article
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 11:06

Après plusieurs semaines de campagne électorale à Pantin Habitat, les élections des représentants des locataires se sont tenues début décembre.

 

Nous déplorons la faible participation à ce scrutin avec seulement 25 % de votants. Qui plus est, un quart des votes ont été déclarés nuls à cause du refus de prendre en compte les enveloppes non signées et les professions de foi mises par les électeurs au lieu des bulletins de vote.

 

Les résultats sont sans appel : la CNL obtient 77,27 % des voix, la CGL 22,73 %.

 

Sur quatre représentants des locataires au Conseil d'administration de l'office, la CNL obtient donc trois élus, Caroline ANDREANI (Alix Doré, Pantin Centre), Clémence RIMLINGER (Ponts de Pierre, Courtilières), et Monique LEVY (Ilôt 27, Emile Auger).

 

Nous remercions les électeurs qui ont voté sur notre liste.

 

Nous les appelons à créer des amicales partout où il n'en existe pas et à venir nous rencontrer lors de nos permanences, chaque 1er jeudi du mois de 16 h à 18 h 30.

 

Repost 0
Published by cnl.pantin.over-blog.com - dans activité CNL Pantin
commenter cet article